Pardon, repondit-il, mais il est une chose que je ne comprends pas bien


Le comte et son ami, par leurs visites qui malgre les recommandations de don Jaime se faisaient de plus en plus frequentes et surtout plus longues, jetaient de la variete dans la monotonie calme de l’existence des trois dames recluses volontaires, qui jamais ne mettaient le pied dans la rue et vivaient dans l’ignorance la plus complete de ce qui se passait autour d’elles. Cependant les dernieres paroles prononcees par Cuellar avaient porte; le comte et le vaquero se sentaient inquiets, malgre eux et sans oser se communiquer leurs sombres pressentiments, ils n’avancaient qu’avec une excessive prudence, humant l’air pour ainsi dire et tressaillant au moindre bruissement suspect dans les halliers. Je pourrais moi-meme, en ce cas, demander pour lui une medaille, une recompense de l’etat. L’INNOUCENTO Elle s’en va, toute droite, et longue, longue et poudreuse sous le soleil ardent, l’unique rue du village, avec sa bordure de masures blanchies a la chaux et recouvertes de chaume, avec, tout au bout, sa petite eglise tres delabree, ou le cadran postiche marque toujours la meme heure depuis tant d’annees. Il examinait leurs papiers de son air le plus important.

Quant a la menacer de rompre nos engagements, tu es libre. Ce n’etait pas ce qu’on leur avait annonce: cette maison, si calme en apparence, renfermait une garnison formidable. Et il comprend que s’il cede ce sera la plus entiere des satisfactions. Non, non, repondit Dominique, pas encore, mais vous aurez bientot de leurs nouvelles. ca m’embarrasse souvent.

Le medecin de Bormes venait tous les jours faire une partie d’echecs. Cuellar alluma sa cigarette et rendit la bougie. Les gendarmes accouraient.

. Ma foi, mon ami, cela se trouve parfaitement; moi aussi j’ai a te parler. Trois personnes avaient seules entree dans cette maison; ces trois personnes etaient l’aventurier, le comte et Dominique. XXI LES PRISONNIERS Il y eut pendant quelques secondes un silence plein de menace. Il est ne d’une fille de cantonnier.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.